Les meilleures options pour stationner votre campervan la nuit et autres informations pratiques

local_parking

Les vacances en campervan, c’est synonyme de liberté, d’émancipation et d’indépendance. On a carte blanche sur
l’itinéraire et on peut très bien partir sans même savoir où la route nous mènera demain, ou bien où l’on dormira.

Bien qu’on soit souvent aussi téméraire et désinvolte que nos ambitions, il est toutefois important de connaître nos
options sur le plan du stationnement pour la nuit. Encore plus important : connaître ce qui est permis ou non.

Voici les 2 meilleures options pour stationner votre campervan la nuit, et tout ce qui est interdit..


Les espaces de camping


Peu importe la région visitée au Québec, les choix de camping ne manquent pas et l’on s’y sent le plus souvent rapidement chez soi.

Avec un van aménagé, il faut néanmoins prévoir de spécifier les dimensions de notre camping-car lors de notre réservation ou notre arrivée au campement afin de trouver le terrain approprié. À condition évidemment que le camping sur lequel vous avez jeté votre dévolu accepte les camper. Pour éviter toute embrouille, on s’informe au préalable !

Pour trouver le camping de vos rêves cet été, campingquebec.com représente le plus grand moteur de recherche dans le domaine, alors que celui de la SEPAQ est le système officiel si vous souhaitez séjourner dans un parc du Québec.


Applications et sites internet

Plusieurs applications et sites internet ayant déjà fait leurs preuves proposent de bons coins pour vous poser en toute sécurité. Pour comparer leur offre respective et leur facilité d’utilisation, le meilleur truc demeure de les essayer ! Et voir ceux qui vous conviennent le mieux personnellement.

Les plateformes (web et application mobile) les mieux cotées sont :

  • Park4night
  • RVParky
  • iOverlander
  • Allstays – Pour l’app. bien sélectionner celle spécifique au Camp & RV
  • Freecampsites.net


Tout ce qui n’est pas permis

not_interested

Les règles au Canada concernant le stationnement des campervans sont très explicites et il est évidemment pratique
de les connaître pour votre sécurité, puis pour éviter de vous faire réveiller au milieu de la nuit avec une amende salée.


Parcs nationaux

Vous ne pouvez pas stationner votre van dans l’air d’un parc national. Il existe heureusement des exceptions, soit des endroits spécialement désignés à cet effet. Informez-vous avant de prendre la route !


Haltes routières

C’est malheureux, mais il n’est pas permis de passer la nuit dans les aires de repos des haltes routières. Il est cependant permis de s’y poser pour un maximum de 4 heures. Trop court pour une nuit, mais parfait pour une sieste langoureuse si la fatigue vous prend sur la route.


Centres commerciaux

Les nuits dans le stationnement des centres commerciaux sont formellement interdites. Notez toutefois que les Walmart font figure d’exceptions : certains d’entre eux vous permettent effectivement de vous y stationner pour la nuit. Pour savoir lesquels, il suffit de le demander personnellement au gérant du magasin, ou bien de consulter cette liste. Dans tous les cas, il vous faudra avertir vos hôtes en personne !


Dans les villes et villages

Les stationnements normaux aux abords de la route sont tolérés en journée de la même façon que si vous stationniez votre propre automobile. Notez cependant qu’Ottawa n’autorise en aucun temps le stationnement de votre campervan en ville, et il en va de même dans toute la ville de Montréal à l’exception d’endroits spécifiques et désignés à l’intérieur, par exemple, du Vieux-Port et du Casino de Montréal.

Sachez aussi que, peu importe, la région dans laquelle vous vous trouvez, il n’est pas permis d’y rester pour la nuit. Dans la pratique, il se peut que certaines municipalités tolèrent que vous passiez la nuit stationné à même la rue à condition évidemment de ne déranger personne en matière de comportements, de bruits et de déchets. Cela demeure toutefois à vos risques et périls d’autant plus que ce ne soit pas idéal pour votre sécurité.

Il en va d’ailleurs de même pour tous les autres terrains de repos qui pourraient vous attirer, qu’il s’agisse d’une plage, d’un village-relais ou aux abords d’un lac ou d’une rivière.


Vous pouvez maintenant planifier et profiter de votre prochaine escapade en toute sécurité !

Partager ceci:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *